La 1er transplantation du cœur d’un donneur cadavérique

La technologie TransMedics® Organ Care System (OCS™) a été utilisée au Papworth Hospital pour réaliser la toute première transplantation du cœur d’un donneur cadavérique en Europe

TransMedics annonce que le recours à sa technologie OCS™ Heart a permis à une équipe du Papworth Hospital de réaliser une grande première européenne en conservant et en évaluant un cœur provenant d’un nouveau groupe de donneurs potentiels connu sous le nom de « donneurs cadavériques » (NHBD). Le patient aurait récupéré rapidement et serait aujourd’hui chez lui auprès de sa famille.

Cette réalisation pose un jalon important dans le domaine de la transplantation cardiaque en Europe, s’appuyant sur une série de transplantations cadavériques menées l’année dernière au St Vincent’s Hospital de Sydney lors desquelles il a également été fait appel au système OCS™ Heart. Le chirurgien cardiothoracique consultant Stephen Large a effectué la transplantation. Il pense que le recours au système OCS pourrait avoir des retombées largement positives en réduisant le nombre de patients sur la liste d’attente du NHS pour les dons de cœur.

Pour M. Large : « Des recherches importantes ont été menées afin de trouver des moyens nouveaux et sûrs d’accroître le nombre de vies que nous sauvons grâce à la transplantation cardiaque. Le recours à cette forme de transplantation pourrait accroître de jusqu’à 25 % le nombre de transplantations cardiaques au Royaume-Uni ».

Ce cœur a été prélevé sur un donneur dont le cœur s’était arrêté de battre. Actuellement, les donneurs cadavériques ne sont pas envisagés pour des transplantations cardiaques en raison des limitations de la technique de réfrigération qui est habituellement utilisée au Royaume-Uni. Le cœur utilisé pour le patient de Papworth a été prélevé, réanimé et évalué cliniquement à l’aide de la technologie OCS™ Heart de TransMedics.

Pour M. Steven Tsui, directeur clinique de la transplantation à Papworth : « Nous nous réjouissons des progrès observés chez le patient à la suite de la transplantation cardiaque qu’il a subie à l’aide de cette nouvelle technique. Son rétablissement rapide témoigne des nombreuses recherches qui ont été menées à Papworth. Nous espérons que cette procédure permettra à l’avenir de disposer d’un plus grand nombre de cœurs pour les nombreux patients qui sont sur la liste d’attente ».

La capacité de transplanter en toute sécurité un cœur de donneur cadavérique pourrait constituer un changement de paradigme susceptible d’accroître le nombre de cœurs de donneurs viables disponibles pour un plus grand nombre de patients atteints d’insuffisance cardiaque de stade final, selon le docteur Waleed Hassanein, PDG de TransMedics, Inc.

« Nous entendons renforcer le recours aux organes de donneurs pour une réussite des transplantations à l’aide de notre plate-forme révolutionnaire OCS™, et nous menons activement 4 grands essais pivots pour le cœur, le poumon et le foie aux Etats-Unis en vue de proposer la technologie innovante OCS™ sur le marché américain très bientôt nous l’espérons ».

Qu’est-ce que le TransMedics Organ Care System (OCS™) ? Depuis l’apparition de la transplantation d’organes, la clé de voûte de la conservation d’organe a été la conservation en ischémie froide (conserver les organes sur de la glace). Bien que cette méthode soit censée réduire l’étendue des dégradations subies par les organes pendant leur transport, une détérioration importante des organes donnés survient toujours. Plus l’organe est conservé longtemps sur de la glace, plus il subit de dommages. En outre, la technique d’entreposage frigorifique ne permet pas la réanimation ou l’évaluation pendant le transport de l’organe entre le donneur et le receveur. Compte tenu des contraintes de l’entreposage frigorifique, on estime qu’à travers le monde, 60-65 % des cœurs de donneurs ne peuvent finalement pas être utilisés pour une transplantation.

TransMedics a mis au point le seul dispositif médical portable au monde capable de surmonter les limitations de l’entreposage frigorifique pour plusieurs transplantations d’organes. La technologie OCS™ a été conçue pour offrir une solution complète aux trois principales limitations de la technique d’entreposage frigorifique, à savoir :

  1. Elle minimise les lésions provoquées par l’ischémie froide en alimentant le cœur en sang oxygéné chaud ;
  2. Elle optimise l’état général de l’organe en l’alimentant en oxygène, en substances nutritives et en hormones, lesquels seraient autrement épuisés ;
  3. Elle permet le contrôle et l’évaluation permanent de l’organe jusqu’au lieu de la transplantation.
  4. Ces capacités uniques de la technologie OCS ont le potentiel suivant :
  5. Accroître l’utilisation des organes de donneurs actuels
  6. Améliorer la survie des patients
  7. Réduire les complications après la transplantation
  8. Améliorer le rapport coût-efficacité de la procédure de transplantation

A propos de TransMedics, Inc. TransMedics Inc. est le numéro un mondial dans le domaine de la perfusion ex vivo par dispositif portatif et de l’évaluation des organes du donneur destinés à la transplantation. L’entreprise, dont le siège social se situe à Andover, dans le Massachusetts, a été fondée dans le but de répondre à la hausse des besoins en organes de qualité pour la transplantation. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site www.TransMedics.com.

About The Author

Related posts