La transmutation des corps, le rêve des alchimistes

Pendant des siècles, les alchimistes ont pensé qu’il était possible d’arriver à la transmutation des corps, un peu comme le sang qui devient du vin dans le Nouveau Testament.

L‘idée était surtout de s’enrichir par ce biais à moindres frais : en convertissant le plomb en or. Même Newton, qui n’était pas un personnage très recommandable de son vivant au passage, a succombé à la tentation des alchimistes … et a bien entendu perdu beaucoup de son précieux temps dans cette quête.

Maintenant, il faut bien avouer que, à l’instar de l’astrologie*, les chercheurs et astronomes actuels ne doivent pas être trop méprisants, car en dépit de cette motivation peu louable, leurs travaux ont mené à de grandes découvertes scientifiques. Les alchimistes, dans leur obsession, ont réalisé des tas de protocoles intéressants en chimie. Ils ont bien étudié les pigments par exemple. La Science ne fut certes pas une voie linéaire…

Le souci pour les alchimistes est qu’ils n’ont pas pensé que la matière serait composée d’atomes forts différents. Il fallait attendre la table périodique des éléments. Ils pensaient que l’or et le plomb étaient des composés hybrides, donc pouvant être facilement convertis.

Mais, alors, ne peut-on pas convertir le plomb en or ?

La Science a bien progressé depuis Newton. On dispose en particulier d’outils de pointe comme les accélérateurs de particules. On peut faire s’entrechoquer des particules à très haute vitesse. Il y a 30 ans de cela, au sein d’un accélérateur de particules californien, on s’est « amusé » à convertir du bismuth en or. Ce sont deux éléments différents, mais adjacents sur la table périodique. Maintenant, il faut bien se rendre compte que la quantité obtenue est ridicule.

Peut-on faire de même avec du plomb ?

C’est un peu plus difficile, mais théoriquement, et avec les outils d’aujourd’hui, faisable. C’est juste bien trop cher (la conversion de bismuth en or a couté des dizaines de milliers de dollars) pour être rentable et surtout cela n’a pas vraiment d’intérêt scientifique. Produire une dizaine de grammes d’or couterait un bon quadrillion de dollars (10 à la puissance 24). Si vous trouvez moins cher, messieurs les alchimistes…

(* Les astronomes gagnaient leur pain, parfois très bien, en étant astrologues et leurs éphémérides en faisaient des sortes de devins pour dirigeants de tous poils angoissés de l’avenir. Il n’y a pas de sot métier.)

Source :Sur-la-toile.org

About The Author

Related posts