Le Club 13, revu et mis en lumière Sarah Lavoine

 

« L’idée, c’était que l’esprit et l’ambiance correspondent à chaque moment de la

journée et du soir. J’ai joué avec les effets miroirs… »

Quant au logo présent sur la moquette… « c’est en m’inspirant des affiches de

film de Claude, notamment le côté pop de celle de « l’aventure c’est l’aventure »,

que la déclinaison est venue très naturellement. »

Les vagabondages multiculturels de Sarah Lavoine et son goût

parisien – affirmé, raffiné, exigeant et curieux du monde – avaient

déjà tapé dans l’œil de Benjamin Patou qui lui avait confié, en

2011, l’aménagement du Pavillon Vendôme. Puis, 3 ans plus

tard, en lui proposant de l’accompagner pour la création du

restaurant Victoria, au dessus de l’Arc Paris.

Pour la petite histoire, comme le dit Sarah avec spontanéité à

propos du Club 13 : « J’ai grandi là-bas ! J’ai le souvenir d’un

dimanche matin où nous étions allés y voir E.T. avec mon père.

J’avais à peine 8 ans ».

Puis, plus tard, elle y a beaucoup déjeuné et tellement aimé

ses rencontres avec Claude Lelouch. Du coup, lorsqu’elle lui a

présenté son projet d’embellissement au début de l’été, elle avait

un trac fou… « je voulais que ça lui plaise … et çà lui a plu ! »

Elle a souhaité conserver l’âme des lieux, les boiseries, elle a

travaillé à tamiser les lumières, parfaitement jouée avec les tons

d’ocre, de verts et de rouge, pour créer une ambiance feutrée et

cosy grâce au velours

 

About The Author

Related posts