L’univers pictural de Lin Hiang Hiong du 30/05 au 06/09/2015

Lin Xiang Xiong (1945) est un peintre d’origine chinoise de renom international, qui vit à Singapour et travaille en Malaisie.

Il a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Singapour et a ensuite prolongé son cursus à Paris, avant de rentrer à Singapour. Cet échange entre la culture asiatique et la culture occidentale est un des fondements de son travail. Sa Chine natale, avec ses traditions picturales, sa philosophie et sa cosmologie, constitue une de ses sources majeures d’inspiration, bien que l’enfance de l’artiste dans la province du Guangdong ait été très rude. Même s’il est établi à Singapour et qu’il parcourt le monde, Lin Xiang Xiong considère son art comme de l’art chinois à part entière.

L’exposition présentée au Bois du Cazier, pour la première fois en Europe et dans le cadre de Mons 2015, compte 29 encres et aquarelles sur papier de riz. Cette manifestation constitue un prélude à l’exposition de groupe de sculptures monumentales contemporaines intitulée “La Chine ardente” qui se tiendra aux anciens Abatttoirs de Mons du 4 juillet au 4 octobre prochain. La présentation de l’exposition sur le site de l’ancien charbonnage de Marcinelle n’est pas le fruit du hasard. Humaniste, philantrope et mécène (principalement dans le secteur de l’enseignement primaire en Chine rurale), Lin Xiang Xiong s’est aussi impliqué au fil de sa carrière dans le monde économique. Il est ainsi devenu président-fondateur d’une société minière en Malaisie, la CNMC Goldmine Holdings Limited. Les phénomènes migratoires, les catastrophes, les conflits ou encore l’épuisement des ressources naturelles sont au cœur de ses préoccupations artistiques. L’histoire du Bois du Cazier et son drame social lui ont inspiré une œuvre réalisée spécifiquement pour l’exposition, « Le soleil se lève à nouveau ».

Le Bois du Cazier est reconnu Patrimoine mondial par l’UNESCO depuis 2012 en tant que site minier majeur de Wallonie. C’est un lieu de mémoire dédié à la tragédie du 8 août 1956 mais également un ensemble muséal et touristique comprenant le musée de l’Industrie (énergie, sidérurgie et constructions métalliques) et le musée du Verre installé dans un bâtiment contemporain. Le site compte également des ateliers vivants permettant la création d’œuvres par des artisans. Enfin, c’est aussi un endroit de promenade et de découverte des terrils au biotope si particulier.

About The Author

Related posts