Un pilote suisse va tenter jeudi de franchir la Manche avec une aile à réaction


Le pilote suisse Yves Rossy, dit « FusionMan », doit tenter jeudi un vol entre Calais et Douvres avec une aile en carbone munie de quatre réacteurs fixée sur son dos, a-t-on appris mercredi auprès de son équipe. Initialement prévue mercredi, la tentative a été repoussée à jeudi en raison des conditions météorologiques. « FusionMan » devrait se faire larguer d’un petit avion entre 2.500 et 3.000 mètres d’altitude au-dessus de la Manche avant de déployer ses ailes et de mettre les gaz en direction des côtes anglaises. Evoluant à plus de 200 km/h, il prévoit de couvrir les 35 km en une dizaine de minutes.Le largage de l’aviateur était prévu vers 14H00 (12H00 GMT) et son atterrissage devrait donc avoir lieu près de Douvres – à un endroit non précisé – vers 14H15 heure française (12H15 GMT). Ancien pilote militaire (il compte plus de 1.000 heures de vol sur Mirage III), actuellement pilote de ligne, Yves Rossy, 49 ans, était devenu en 2004 le premier homme à voler avec une aile individuelle munie de réacteurs.Sa nouvelle aile, d’une envergure de trois mètres, ne permet de voler qu’une dizaine de minutes, compte tenu de la petite taille du réservoir de kérosène (30 litres). Elle peut permettre des pointes à 300 km/h. L’homme-oiseau est sécurisé par deux parachutes, un pour lui et un pour l’aile qui se déclenche automatiquement, en cas de largage. En 2005, il avait perdu le contrôle de son aile qu’il avait dû larguer en vol, n’ouvrant son propre parachute qu’à 500 mètres du sol. Amateur de sensations fortes, il a plus de 1.000 sauts en parachute, skysurf et autres prototypes, à son actif. Source: www.wana.ma

About The Author

Related posts