Interdit de fumer sur les plages


Cette fois-ci, à Chicago, il s’agit d’interdire de fumer carrément à l’extérieur, à la plage (le long du Michigan pour être plus précis) ! Jusqu’où va-t-on pour supprimer de plus en plus de libertés, diront certains fumeurs ? En réalité, la ville de Chicago veut traiter un vieux problème empoisonnant : les millions de mégots lâchés par les fumeurs. Elle a d’abord essayé de sensibiliser les fumeurs sur ce problème (campagnes de publicité) mais cela n’a eu aucun effet : il faut donc en passer par l’interdiction. Il y a donc une amende de 500 dollars pour toute personne qui fume à moins de 6 mètres de la plage. Des milliards de mégots sont rejetés dans la nature chaque année par les fumeurs : cela représente des millions de kg de ce type de déchets, le plus commun et qui coûte à toute ville pas mal d’argent afin de nettoyer ses voiries et bâtiments. Le nombre de mégots qui traînent dans le sable des plages est impressionant. Ces mégots, résidus de filtres le plus souvent, posent des problèmes environnementaux car ils se dégradent très lentement (20 ans) et libèrent des substances toxiques. C’est tout sauf un produit biodégradable ! Il n’est pas rare que des animaux ou des bébés (qui ont un don spécial pour les trouver et les sucer) les absorbent en les confondant avec de la nourriture ou que les composés toxiques contenus dans ces filtres contaminent l’eau. Il existe un autre problème récent par ailleurs : comme on interdit de fumer dans les lieux publics, il y a de plus en plus de “jetées de mégots” à l’extérieur des bâtiments et sur les trottoirs. Sources : www.sur-la-toile.com

About The Author

Related posts