Journée Mondiale sans tabac

Comme chaque année, l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires, célèbrent la Journée mondiale sans tabac.

Ce 31 mai 2017, l’OMS appelle les pays à établir des priorités dans leurs actions et à accélérer les efforts en vue de réduire le tabagisme et les conséquences en termes de santé publique. La Belgique peut tirer profit d’une stratégie efficace de réduction du tabagisme, avant tout en protégeant ses citoyens des dangers du tabagisme et en réduisant ses conséquences désastreuses au niveau économique. Il s’agit dès lors de veiller à ne laisser personne à l’écart.
La dernière Enquête Nationale de santé de 2013 a révélé que c’est en Région wallonne que l’on recense le plus grand taux de fumeurs soit 25%. Parmi les 75% de non-fumeurs, 20% sont des ex-fumeurs et 55% n’ont jamais fumé. Les fumeurs quotidiens, soit 21,5%, fument en moyenne 16 cigarettes par jour. Ceci représente près de 800 000 fumeurs  ! La consommation de tabac reste une cause majeure de morbidité et de mortalité.

Comme chaque année, l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) et ses partenaires, célèbrent la Journée mondiale sans tabac. Ce 31 mai 2017, l’OMS appelle les pays à établir des priorités dans leurs actions et à accélérer les efforts en vue de réduire le tabagisme et les conséquences en termes de santé publique. La Belgique peut tirer profit d’une stratégie efficace de réduction du tabagisme, avant tout en protégeant ses citoyens des dangers du tabagisme et en réduisant ses conséquences désastreuses au niveau économique. Il s’agit dès lors de veiller à ne laisser personne à l’écart.

La dernière Enquête Nationale de santé de 2013 a révélé que c’est en Région wallonne que l’on recense le plus grand taux de fumeurs soit 25%. Parmi les 75% de non-fumeurs, 20% sont des ex-fumeurs et 55% n’ont jamais fumé. Les fumeurs quotidiens, soit 21,5%, fument en moyenne 16 cigarettes par jour. Ceci représente près de 800 000 fumeurs  ! La consommation de tabac reste une cause majeure de morbidité et de mortalité. S’ils n’arrêtent pas leur consommation, la moitié des fumeurs décédera d’une maladie causée par le tabagisme. Or, cette mortalité n’est pas une fatalité, l’arrêt du tabac réduit drastiquement les risques même chez ceux qui fument depuis longtemps. Et il y a de nombreux autres avantages à cesser de fumer !

La Santé en Région Wallonne soutient activement la mobilisation des professionnels de santé pour épauler celles et ceux qui désirent réduire ou arrêter leur consommation de tabac. Des mesures sont prises pour promouvoir un mode de vie sans tabac. La Wallonie soutient également l’intervention dans le coût des consultations d’aide à la gestion du tabagisme, avec l’appui de médecins et de tabacologues. En outre, de précieux conseils sont prodigués par les pharmaciens. Rappelons également le numéro gratuit de Tabacstop 0800 11100 qui permet de bénéficier d’un soutien personnalisé, de conseils ou d’une orientation. Relevons encore que désormais des communes se mobilisent pour réduire  l’exposition à  la fumée de tabac dans l’espace public. En outre, des groupes d’aide sont proposés via des CPAS et des centres de formations pour atteindre un public plus vulnérable face au tabagisme.

Les organisations membres du «Plan wallon sans tabac » appuient le Gouvernement wallon dans la transposition de la Directive européenne 2014/40/UE sur les produits du tabac et de la Convention-cadre (CCLAT) de l’OMS ratifiée par la Belgique et les entités fédérées en 2005. Dans ce cadre, Maxime Prévot, le Ministre de la Santé, a présenté au Gouvernement qui l’a approuvé le « Plan Prévention et Promotion de la Santé en Wallonie, Horizon 2030 ». Celui-ci fixe dans ses priorités majeures la lutte contre le tabagisme. Le Ministre a par ailleurs chargé le plan wallon sans tabac de lui  proposer les actions à mettre en œuvre pour combattre ce fléau. Globalement, ce plan wallon développe la promotion de la cessation tabagique chez les adultes et les jeunes, la prévention de l’initiation tabagique et de la vape (cigarette électronique) chez les jeunes, la protection de l’exposition à la fumée de tabac ou de vape.

Pour augmenter l’efficacité des mesures, tous les niveaux de pouvoir devraient apporter leur contribution et articuler leurs politiques de santé. Ceci reste un défi majeur pour notre pays ! Dans cette optique, les partenaires du dispositif wallon insistent, auprès du Gouvernement fédéral, pour la mise en œuvre des autres mesures prévues par la Convention Cadre, à savoir:
– l’interdiction totale de la publicité du tabac dans et sur la devanture des points de vente,
– l’introduction du paquet neutre pour les produits du tabac,
– l’augmentation significative du prix du tabac (manufacturé et à rouler),
– l’introduction d’une loi renforçant la protection des enfants de la fumée de tabac en voiture
– la réduction au maximum des contacts avec l’industrie du tabac de la part des administrations et une totale transparence pour les contacts strictement nécessaires.

Le Comité de Pilotage du « Plan wallon sans tabac »

Plus d’informations ?  Contacts, au choix :

• Centre d’Aide aux Fumeurs de l’Institut Bordet– M. Bodo – Tel 0497/108.100
• Fédération des Maisons Médicales, FMM – Mme Hubens – Tel 02/514.40.14
• Fédito wallonne / Alfa  – Mme Dungelhoeff – Tel 04/223.09.03
• Fondation contre le Cancer – Mmes Colot et Rasson – Tel 02/743.37.41
• Fonds des Affections Respiratoires, FARES – Mme Rasson – Tel 02/512.29.36
• Observatoire de la Santé du Hainaut, Hainaut Santé asbl – M. Bizel – Tel 0493/130.271
• Service d’Etude et de Prévention du Tabagisme, SEPT – M. Dekeyser – Tel 065/31.73.77
• Société de Médecine Dentaire, SMD – M. Devriese – Tel 02/374.85.80
• Société Scientifique de Médecine Générale, SSMG – Dr. Raevens  – Tel 02/533.09.80
• Association des Unions de Pharmaciens, AUP – Mme Barbay – Tel 081/24.21.00

Personal Contacts: Mr. Caroline Rasson Phone:02 518 18 65 Email:caroline.rasson@fares.be

About The Author

Related posts