Les conseils « pneu » de Michelin pour garder la tête froide cet été

S’il est vrai que les températures estivales nous amènent à prêter plus attention que d’habitude à notre état de santé, on ne pense pas toujours au bien être de notre  véhicule, ni à celui de ses pneus.

Le climat extrême qui affecte la région pendant les mois d’été et les températures très élevées qui l’accompagnent peuvent causer de sérieux problèmes à vos pneus, en particulier s’ils ne sont pas entretenus correctement.

Pierre Granzotto, Directeur Général de la Ligne Produit Tourisme-Camionnnette et Vice-Président de Michelin Afrique, Inde et Moyen Orient, donne quelques conseils afin d’optimiser l’entretien de vos pneus pendant les mois d’été les plus chauds :

1. Vérifier régulièrement l’ensemble des pneus

Tous les pneus doivent être inspectés, y compris celui de la roue de secours. Passez en revue tous les signes extérieurs d’usure ou de dommage, tels que les fissures profondes, les fibres apparentes, les coupures ou une usure inégale du pneu.

La profondeur de la bande de roulement indique la durée d’utilisation restante du pneu. Vous pouvez acheter une jauge de profondeur pour mesurer avec précision la profondeur restante de la bande de roulement. Si la profondeur normale pour un pneu neuf est de 8 mm, la profondeur minimum requise par la loi est de 1,6 mm, et on recommande aux automobilistes de changer le pneu dès que sa bande de roulement atteint 3mm.

2. Vérifier la pression des pneus

La pression est l’élément essentiel du pneu. Vérifiez la pression de vos pneus au moins une fois par mois. La pression à l’intérieur du pneu diminue naturellement d’environ deux livres par mois. Des températures élevées peuvent cependant accélérer cette diminution de la pression.

En plus de s’user plus rapidement, des pneus mal gonflés génèrent davantage de chaleur en raison de l’écrasement excessif du flan du pneu, diminuant ainsi les performances générales du véhicule, et notamment la distance de freinage, la maniabilité, la sécurité et la consommation de carburant.

Il est important de toujours vérifier la pression des pneus lorsqu’ils sont froids, c’est-à-dire au moins deux heures après la dernière conduite, ou à moins de 3 km.

3. Vérifier l’équilibre des pneus

Assurez-vous que vos pneus sont correctement équilibrés. Si vous sentez des vibrations dans le volant ou dans la carrosserie du véhicule, il se pourrait que vos pneus soient mal équilibrés. L’équilibrage des pneus aide à ralentir l’usure de vos pneus et élimine les vibrations. Il réduit également l’impact sur la suspension, le système de direction et les roulements de votre véhicule.

4. Vérifier l’alignement des roues

Assurez-vous que vos roues sont correctement alignées. Si vos pneus sont entrés en collision avec un objet solide, tel qu’une bordure de trottoir ou un nid de poule, ou si vous avez remarqué une usure inégale de vos pneus, votre suspension peut être désaxées, ce qui oblige vos roues à reposer sur le sol sous un angle inadéquat.

En été, il est impératif d’être très attentif à ces perturbations. Un mauvais alignement peut perturber la tenue de route du véhicule et causer une usure inégale et prématurée de vos pneus, et éventuellement mener à son explosion.

Il existe plusieurs indicateurs d’un mauvais alignement : votre véhicule se déporte continuellement d’un côté lorsque vous pensez aller tout droit, votre volant se met à vibrer, ou il n’est pas droit lorsque le véhicule se déplace en ligne droite.

L’alignement des roues doit être vérifié et corrigé par un professionnel.

5. Autres astuces pour limiter l’usure

Ne chargez jamais votre véhicule de manière excessive. L’excès de charge augmente l’usure des pneus et la consommation de carburant. Il nuit à la tenue de route et à la stabilité, et rallonge la distance de freinage. Gardez également un œil sur votre suspension. Des amortisseurs vieux ou usagés peuvent entraîner une accélération de l’usure des pneus et affecter la tenue de route.

À propos de Michelin

Michelin contribue à l’amélioration durable de la mobilité des biens et des personnes en fabriquant des pneus pour les avions, les automobiles, les motos, les véhicules de génie civile, les équipements agricoles et les poids lourds (http://www.michelin.com).

About The Author

Related posts