Les nouvelles attentes des consommateurs

Gain de temps, nouvelles expériences : des attentes consommateurs fortes et de vraies opportunités pour les marques !

  • Avoir du temps plutôt que de largent : trois fois plus de personnes daccord dans le monde que de personnes en désaccord
  • Un différentiel marqué, même chez les personnes à faible revenu
  • Un écart réduit chez les plus de 60 ans

Selon le dernier sondage en ligne publié par GfK, expert mondial de l’étude de marché, 3 personnes sur 10 (31 %) préfèreraient nettement* avoir plus de temps que plus d’argent. Par opposition, seulement 9 % des personnes interrogées ne sont pas du tout d’accord* avec cette affirmation.

Par ailleurs, les expériences sont plus importantes que la possession de biens matériels pour plus de 4 personnes sur 10 (44 %), quand seulement 3 % ne sont pas du tout d’accord avec cette affirmation.

GfK a interrogé 22 000 personnes dans 17 pays en leur demandant de se positionner sur les deux affirmations suivantes : « Je préfère avoir plus de temps que plus d’argent » et « Les expériences sont plus importantes que la possession de biens matériels ».

Au niveau international, GfK relève un rapport de 1 à 3 pour les personnes tout à fait d’accord avec l’affirmation « je préfère avoir plus de temps que plus d’argent » vs celles en désaccord et un rapport de 10 pour l’affirmation « les expériences sont plus importantes que la possession de biens matériels ».

Cette préférence du temps face à l’argent est plus importante même pour les personnes vivant en Chine (41 %), au Brésil (37 %) et en Argentine (32 %). Les expériences, elles, sont plébiscitées au Mexique (57 %), en Argentine et aux États-Unis (53 %, comme pour la préférence au temps).

Le revenu joue un rôle dans les mentalités des consommateurs, mais pas sur les points attendus. Ainsi, il n’existe que 11 % de différences entre les personnes de foyers aisés** et celles de foyers à faible revenu sur la question de préférence du temps vs l’argent (38 % contre 27 %). Les résultats sont similaires sur la question de l’expérience : 50% des personnes de foyers aisés sont d’accord par rapport à 38 % des personnes issues de foyers à faible revenu.

L’argent, plus important pour les plus de 60 ans

Les différences sont notables selon les différents groupes d’âge. Pour les personnes de 60 ans et plus, l’écart est très serré entre ceux qui privilégieraient plus de temps (19 %) et ceux déclarent préférer avoir plus d’argent (13 %).

En regard, les 20/30 ans et les 30/40 ans sont les plus en demande de plus de temps plutôt que plus d’argent, soit 36 % de personnes d’accord pour chaque groupe d’âge. Ceux-ci se différencient aussi par la plus faible proportion de « pas d’accord » (7 % seulement).

Lorsque l’on regarde la valeur perçue des expériences par rapport aux biens matériels, la notion d’âge a peu d’impact sur les résultats. Les personnes ayant la vingtaine et la trentaine sont les plus favorables aux expériences plutôt qu’aux biens matériels, 46 % d’entre elles étant tout à fait d’accord, un résultat qui tombe à 40 % chez les adolescents (15-19 ans).

Les résultats de GfK démontrent ainsi le potentiel de marché des marques qui, dans l’esprit des consommateurs, seront associées à un gain de temps ou une exécution plus simple et plus rapide des tâches quotidiennes. Autre axe de différenciation : identifier les façons de transformer leur processus d’achat en une expérience pour le consommateur.

Remarque :

* Toutes les données présentées dans ce communiqué représentent les deux premières cases (d’accord) et les deux dernières cases (pas d’accord) sur une échelle de sept points où « 1 » signifie « pas du tout d’accord » et « 7 » signifie « tout à fait d’accord » : http://www.gfk.com/global-studies/global-study-overview/

** Foyers aisés : dernier quartile ; foyers modestes : dernier quartile

About The Author

Related posts